Jardinier Pierre-Benite

Besoin d’un jardinier à Pierre-Benite ?

06 60 11 32 18

 

jardinier Pierre-Benite

entreprise de jardinage à Pierre-Benite

Avoir un jardin bien entretenu et fleuri où passer des journées agréables est le rêve d’un grand nombre de propriétaires ayant la chance d’avoir un espace de verdure. Mais, cela demande du temps, d’avoir les connaissances nécessaires ainsi que le matériel. Si tel n’est pas le cas pour vous, faites appel aux services de notre jardinier à Pierre-Benite pour avoir le jardin de vos rêves !

Notre entreprise de jardinage oeuvre afin de vous permettre d’avoir un espace extérieur qui soit conforme à vos attentes d’un point de vue aménagement des espaces mais aussi en ce qui concerne les espèces de fleurs et arbustes présentes. Notre jardinier est en mesure d’assurer toutes les tâches liées à la création de votre jardin et à son entretien.

Besoin d’un bon jardinier à Pierre-Benite ?

CONTACTEZ-NOUS AU

06 60 11 32 18

À cet effet, sa première mission consiste à préparer les sols de façon à ce qu’ils puissent accueillir les plantations à venir dans les meilleures conditions leur permettant de s’épanouir. Pour cela, il va donc débroussailler afin de retirer les éventuelles mauvaises herbes. Puis, il va bêcher la terre, désherber et aplanir le terrain si besoin. Ensuite, il met en place le système de drainage qui va favoriser l’écoulement de l’eau en évitant qu’elle ne stagne en trop grande quantité.

Jardinier à Pierre-Benite

Une fois que les sols sont préparés, notre jardinier à Pierre-Benite et les environs s’occupe de vos plantations et semis. Selon vos attentes, il peut alors créer un potager, des parterres de fleurs, des massifs, orner vos allées… Il va planter toutes les espèces d’arbres, de fleurs, d’arbustes que vous aurez déterminées avec lui au préalable. Chacune présente des caractéristiques spécifiques en termes de besoins, de floraisons, de soins nécessaires. Notre jardinier à Pierre-Benite vous guidera vers les essences les plus appropriées en fonction du temps que vous vous pouvez consacrer à votre jardin et de vos connaissances afin que vos plantes puissent pleinement s’épanouir. D’ailleurs, il veillera à ce que toutes poussent correctement et sainement. En cas de maladies, il saura apporter le bon traitement à vos plantes pour qu’elles retrouvent toute leur vigueur. Si certaines de vos plantations sont en fin de cycle et qu’elles ne peuvent plus être soignées, il peut alors procéder à leur remplacement pour que votre jardin soit toujours beau et fleuri.

En outre, notre jardinier à Pierre-Benite et environs se charge également de l’entretien de votre jardin. Il peut ainsi tondre votre pelouse mais aussi effectuer la taille de haie et d’arbustes afin de contenir leur croissance et qu’ils gardent une forme esthétique. Il est aussi en capacité de se charger de la taille d’arbre ou de leur élagage. Cela permet de contenir leur croissance et de les renforcer pour que les arbres soient encore plus forts et plus beaux. Si vous avez des arbres fruitiers, ils donneront davantage de fruits et de qualité.

Notre jardinier à Pierre-Benite est à votre écoute pour que vous ayez un jardin conforme à vos attentes. N’hésitez pas à le contacter pour lui faire part de votre projet !

Voir +

Pierre-Bénite

Située en banlieue de Lyon, Pierre-Bénite s’étend sur 440 hectares à 6 kilomètres environ au sud de Lyon, sur la rive droite du Rhône, en bordure de l’autoroute A7. Elle est une des 59 communes qui composent la métropole de Lyon.

Naissance de Pierre-Bénite en 1869. Commune déclarée indépendante d'Oullins le 24 avril 1869, le petit bourg de la Petra Benedicta s’est bien développé depuis. La pierre bénite, émergence de granit située en bordure du fleuve, servait d’amarre aux bateliers venus se signer avant de poursuivre un voyage qui pouvait s’avérer dangereux. La pierre a été déplacée le 9 décembre 1986 sur le côté de la mairie où elle est aujourd’hui visible. La ville a longtemps eu une tradition maraîchère qui faisait d’elle le potager de Lyon. Pierre-Bénite a même donné naissance à une laitue réputée appelée la batavia de pierre-bénite. De leur côté, les hospices civils de Lyon avaient acquis la propriété Renaissance du Perron pour pourvoir les hôpitaux lyonnais en légumes frais. À la fin du XIXe siècle, ils se sont transformés en sanatorium pour évoluer vers un centre hospitalier moderne aujourd’hui en plein développement.

La commune est née en 1869 de sa séparation avec celle d’Oullins. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

Jardinier

Le jardinier ou jardinier-paysagiste (par abus de langage) est un métier qui consiste en la mise en place ou la gestion d'un espace public, d'un jardin, de travaux paysagers, de terrains de sportifs, etc. Dans ce cadre, il peut aussi être amené à des prestations de conception, en rapport avec le métier de paysagiste. Sa prestation comprend la traduction des documents de conception et la définition des travaux, tâches, équipes, matériels à mettre en œuvre, le choix des fournisseurs, ainsi que l'exécution et la coordination des travaux de création et d'entretien. Suivant ses compétences, il peut assurer ses prestations sur différents champs : terrassements, petites maçonneries, sols minéraux et sportifs, semis, plantations, élagage, implantations de réseaux d'arrosage et de mobilier.

Sous l'Ancien Régime, le terme jardinier désignait aussi bien ceux qui concevaient (aujourd’hui appelés paysagiste) et entretenaient des jardins d’agrément pour de riches propriétaires nobles ou bourgeois (voire pour le roi, à Versailles) que ceux qui produisaient des denrées (fruits et légumes) pour l'approvisionnement des villes. Ces derniers qu'on dirait plutôt aujourd'hui maraîchers se regroupaient en communauté de jardiniers et Paris comptait environ 1 200 maîtres-jardiniers au milieu du XVIIIe siècle.

Dès le début du XXe siècle, les écoles d'horticulture ont formé de nombreux jardiniers. Autrefois, en France, les jardiniers étaient des jardiniers cinq branches, c'est-à-dire qu'ils étaient capables de travailler dans les domaines du maraîchage, de la pépinière, de l'arboriculture, de la floriculture et dans celui des parcs et jardins. Depuis la fin du XXe siècle, ces métiers tendent à se différencier ; ainsi, les écoles forment des spécialistes dans chacun de ces cinq domaines.

Bing : Pierre-Benite jardinier Résultats de la recherche



Call Now Button06 60 11 32 18